Selon les textes réglementaires du Code du Travail et du code de la santé publique, la concentration de l’amiante en suspension dans l’air doit être surveillée et mesurée.

Nos spécialistes établissent une stratégie de prélèvement d’air (stratégie d’échantillonnage) selon les strictes dispositions réglementaires : Surveillance de l’air intérieur, surveillance de l’air ambiant, mesures relatives au poste de travail, mesure sur opérateurs de désamiantage…

Les mesures d’empoussièrement amiante s’effectuent par le biais de prélèvement d’air, au travers de pompes à air équipées d’un filtre.

Le filtre laisse passer l’air mais pas les fibres de l’amiante. Ainsi, le filtre est ensuite analysé au laboratoire à l’aide d’un microscope électronique à transmission analytique (META). Cette opération permet d’évaluer la concentration en fibres d’amiante de la zone à décontaminer.

protec-exa_0.jpg

Il existe plusieurs types de prélèvement de l’air qui permettent de prévenir les risques liés à l’amiante. Ces prélèvements sont réalisés dans des situation variables, prévues par le Code du travail et le Code de la Santé Publique : 

  • Ambiance : Mesure de surveillance de la concentration en fibres d’amiante dans les locaux en présence de matériaux contenant de l’amiante
  • Surveillance périodique : Contrôle régulier du niveau d’empoussièrement en présence de certains matériaux contenant de l’amiante et en fonction de leur état de conservation
  • Point zéro : Prélèvement d’air et analyse réalisés avant le début des travaux de désamiantage afin d’évaluer la concentration en fibres d’amiante
  • Phase travaux : Mesure de la concentration en fibres d’amiante en zone de travail au cours des travaux de retrait d’amiante
  • Environnemental : Prélèvement réalisé en dehors de la zone de travail en vue de déterminer les risques de contamination en fibres d’amiante de l’environnement extérieur au chantier
  • Individuel : Prélèvement sur opérateur au cours des travaux pour contrôler l’exposition du personnel aux fibres d’amiante et s’assurer du respect de la valeur limite d’exposition professionnelle (VLEP).
  • Première restitution : Mesure réalisée dans la zone traitée après le retrait de matériaux contenant de l’amiante.
  • Deuxième restitution : Contrôle du niveau d’empoussièrement amiante à l’issue des travaux de retrait d’amiante et dépose du dispositif de confinement.

Dans tous ces cas de figure, les équipes de Protec Analysis EXA vous conseillent, vous accompagnent et détermine la stratégie la plus adaptée. Notre réseau de laboratoires et d’antennes régionales permet à nos opérateurs de prélèvements d’intervenir partout en France.