L’intérêt principal de cette nouvelle version de la norme NF X46-020 est de clarifier les différentes responsabilités entre donneur d’ordre et opérateur de repérage afin de protéger la santé des intervenants et des personnes pouvant être exposées.

test-amiante-slider_1.jpg

Par ailleurs, le classement ZPSO devrait permettre de limiter le nombre de prélèvements.

Après un temps de souplesse jusqu’au 30 septembre dernier, depuis le 1er octobre les repérages amiante tous les opérateurs du diagnostic immobilier et du désamiantage sont tenus d’appliquer la dernière de la norme NFX46-020

Alors pour les retardataires, sachez que des changements importants ont été introduits dans cette nouvelle version et notamment ceux qui nous intéressent, relatifs à l’application de la Loi Travail dite Loi El Khomri et à l’article R. 4412-97-II du Code du travail (repérage amiante avant travaux).

Parmi ces changements, des termes spécifiques et particuliers ont été introduits et parfois précisés : ZPSO, MPCA, MCA…

A ceux titre nous avons pensé qu’il serait utile de les préciser.

ZPSO : Zone représentant des similitudes : les parties d'un immeuble bâti dont les composants, les types de matériaux et produits présents sont semblables

La détermination des différents ouvrages, l’identification de chaque élément témoin et donc la déclinaison en ZPSO d’une construction se fait généralement lors du repérage avec sondage et éventuellement recours à des investigations approfondies dont le prélèvement et l’analyse.

Dans chaque ZPSO seront ensuite recherchés les concordances ou les défauts de concordance avec l’élément témoin en vue de sécurisation de la notion de présence ou d’absence d’amiante (classement ou non en MPCA).

 

MPCA (anciennement MCA)

Anciennement les MCA pour Matériaux Contenant de l’Amiante devienne MPCA pour Matériaux et Produits Contenant de l’Amiante.

  • Produit : incorporé tel quel dans la construction et est déjà confectionné : blocs dalles, plancher, sol ou faux-plafond.
  • Matériaux : confectionné sur site comme un enduit, de la peinture des revêtements bitumeux, etc.

Ce n’est qu’en fonction du diagnostic de l’opérateur chargé du repérage que l’on classifiera alors les matériaux et les produits comme exempts d’amiante ou contenant de l’amiante et donc alors en MPCA.

 

Pour en savoir plus : http://www.dimensionamiante.fr/2017/07/18/la-norme-nf-x-46-020-enfin-disponible/